Formation en Russie

 

 

Truly INTERNATIONAL

BA SYLLABUS

 

L’Institut d’État (université) des relations internationales de Moscou (MGIMO) auprès du Ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie est un centre de formation et d'enseignement très prisé, spécialisé dans le domaine des relations internationales.

180 000 institutions d'instruction de tous les aspects et les types fonctionnent en Fédération de Russie. Près de 35 millions personnes font ses études dans les écoles diverses du pays chaque année que fait 23% de toute la population.

Le système de la formation de la Russie se formait au cours des siècles sous l'influence de la religion chrétienne, et sous l'influence du siècle des Lumières de la fin du 17-ème siècle. Au 20 siècle, quand la formation générale et technique pour la première fois a commencé à être considérée comme le facteur du développement social et économique et comme le droit inaliénable du citoyen, il est devenu possible de liquider l'analphabétisme, élargir l'accès de la population à l'instruction supérieure et créer le système de la formation de la population adulte. Néanmoins, la compréhension de ce que le système de la formation formé au début des 80 années ne possèdent pas la flexibilité suffisante et ne peut pas dans une grande mesure satisfaire des besoins des citoyens grandissait.

Les changements sociaux et politiques se passant en Russie et le passage à l'économie de marché ont amené à la nécessité de la réformation du système de la formation. La constitution de la Fédération de Russie de 1993 et la loi fédérale "Sur la formation" de 1992 avec les corrections de 1996 ont fixé le droit des citoyens d'étudier, contribuaient à la démocratisation de l'activité des institutions d'instruction, ont élargi leurs libertés académiques et indépendance, contribuaient à l'humanisation de la formation. Pour le remplacement au système centralisé et unifié existant auparavant le système prenant en considération les intérêts du professeur et l'élève, la communauté d'instruction et les employeurs est venu. Le secteur d'instruction non d'Etat a commencé à se développer très rapidement. Le programme Fédéral du développement de la formation a été accepté dans les buts de la garantie de la réformation du système de la formation. Le programme était dirigé vers le développement des approches d'innovation pour tous de ses composants.

Ces dernières années les changements sérieux ont eu lieu et dans le système de la formation

de la Fédération de Russie dans le cadre des transformations complexes en pays. Le vecteur des changements principaux était dirigé vers:

 
  • La diversification de la formation: l'apparition des nouveaux types des institutions d'instruction, l'introduction de l'instruction supérieure aux plusieurs niveaux (l'introduction des baccalauréats et du maître à côté du diplôme traditionnel du spécialiste), les changements sérieux du contenu des programmes d'enseignement;
  • La démocratisation de la formation: l'élargissement des libertés académiques et de l'indépendance d'organisation, la croissance du nombre des organisations publiques et intermédiaires;
  • La qualité de la formation: le renforcement des mécanismes de l'estimation et du contrôle qualité;
  • Le contenu de la formation: la révision profonde du contenu de l'enseignement de plusieurs disciplines, particulièrement des sciences sociales, de l'histoire, de l'économie, de la jurisprudence et des autres

Depuis 1992 l'enseignement russe a une structure système à plusieurs niveaux. Ci-dessous il y a les types des diplômes délivrés par des établissements d'enseignement supérieur :

Diplôme d'enseignement supérieur inachevé (2 ans d'enseignement minimum);

Diplôme de bachelier (4 ans d'enseignement minimum);

Diplôme de spécialiste (5-6 ans d'enseignement);

Diplôme de magistère (6 ans d'enseignement).

Le système d'enseignement aux plusieurs niveaux montre qu’ une grade peut être à plusieurs niveaux. Des diplômes de l'enseignement supérieur inachevée, de bachelier et de maîtrise ont été mis en exploitation au début de 1990 en addition au diplôme de spécialiste traditionnel en Russie. Le grade de maîtrise suive la grade de bachelier.

Pour régler les relations entre ces qualifications dans l'avenir, le Gouvernement de la Fédération de Russie a accepté le Standard d'Etat de la Formation technique Supérieure le 12 août 1994. Il définit trois niveaux de l'enseignement :

le Niveau 1 comprend les premiers deux années de l'enseignement pour le baccalauréat ou le Spécialiste et est focalisé sur les cours obligatoires fundamentaux dans la spécialité donnée. Après cela, l'étudiant peut ou continuer l'enseignement, ou, s'il ne veut pas continuer l'enseignement, il peut quitter l'école supérieure avec le Diplôme de l'instruction supérieure incomplète;

le Niveau 2 est la suite de l'enseignement pour le baccalauréat le durant encore de deux ans au minimum. Le résultat de cette formation quadriennale est la réception du grade de baccalauréat;

le Niveau 3 représente le niveau de la formation total et est nécessaire pour la réception du Diplôme du maître et du Diplôme du spécialiste.

Les programmes pour le degré du maître se fondent sur les programmes pour le baccalauréat, mais les programmes avec l'attribution de la qualification le "spécialiste" ne se fondent pas sur les programmes du degré le "bachelier".

Diplôme de l'instruction supérieure incomplète

La Première fonction du Diplôme sur l'instruction supérieure incomplète reçue après deux ans de l'enseignement pour le baccalauréat ou le spécialiste, est la confirmation que l'étudiant a fini avec succès deux premier ans de l'instruction supérieure principale dans le domaine concret de l'enseignement.

Le diplôme est délivré dans tous les domaines de l'enseignement. Le cours de l'enseignement correspond au plan d'études sur lequel le contenu de l'enseignement dans le domaine concret des connaissances est basé. Ce diplôme n'est pas le grade, mais seulement la qualification. En même temps, le diplôme donne la possibilité à son possesseur de conduire l'activité de travail conformément au niveau déclaré de la formation. Le diplôme est délivré sur la demande de l'étudiant. Dans l'application au diplôme on énumère les résultats des examens que l'étudiant a passé au cours des deux premiers années de l'enseignement. Le diplôme sur l'instruction supérieure incomplète donne la possibilité de changement d'école plus facile.

Baccalauréat

Le baccalauréat est attribué après le minimum du cours quadriennal de l'enseignement. Les programmes pour le baccalauréat embrassent toutes les disciplines, sauf la médecine. La tâche du baccalauréat est dans un plus grand degré d'accorder l'enseignement académiquement dirigé, que professionnellement dirigé. Le baccalauréat est l'impératif pour l'entrée à la magistrature.

La soutenance de la thèse selon le programme du baccalauréat reflète le standard d'Etat d'enseignement en ce qui concerne les exigences d'Etat envers le minimum obligatoire du contenu de l'enseignement pour le baccalauréat dans le domaine concret des connaissances. Aujourd'hui le Comité d'Etat sur l'Enseignement supérieure a publié pour le baccalauréat le Standard d'Etat d'instruction pour la Formation technique Supérieure, Moscou, 1995, qui décrit la structure, les buts et le contenu de la formation. Chaque programme du baccalauréat contient une certaine partie de l'instruction de base, y compris les cours selon humanitaire, les sciences sociales, l'économie et les sciences naturelles. Le degré suivant donne la formation de base professionnelle et spéciale, ainsi que le travail dans les conditions de campagne se rapporte à l'éducation professionnelle.

Les examens sont faits à la fin de chaque semestre. L'attestation d'Etat à la fin de l'enseignement comprend la soutenance de la thèse préparée pendant 4 mois, et les examens de fin d'études d'Etat. À la condition du passage réussi de l'attestation, on remet le Diplôme du modèle d'Etat certifiant la réception du grade du baccalauréat. L'application au diplôme contient la liste des disciplines étudiées pendant la période de l'enseignement, la quantité d'heures, les estimations, les études pratiques, et les résultats reçus sur les examens de fin d'études et la soutenance de la thèse ou le projet.

Diplôme Spécialiste

Le diplôme Traditionnel du spécialiste a deux fonctions. Il donne le droit de s'occuper de l'activité professionnelle (par exemple, des ingénieurs, des professeurs, des chimistes etc.), mais, aussi, c'est la condition traditionnelle pour la réception du doctorat. Le diplôme du spécialiste est délivré après cinq - six ans de l'enseignement. Le diplôme est remis dans tous les domaines de la science (spécialités).

Les étudiants doivent passer les examens à la fin de chaque semestre. L'attestation d'Etat finale pour le Diplôme du spécialiste comprend la soutenance du projet du diplôme et des examens de fin d'études D'Etat. La procédure de l'attestation d'Etat pour la réception du Diplôme, aussi comme le contenu de l'application au Diplôme sont analogues à la procédure et le contenu à la réception du baccalauréat.

Degré du Maître

La magistrature est le cours de deux ans minimum surtout orienté plus sur le travail de recherches scientifiques, que le programme de l'enseignement avec la réception de la qualification du spécialiste. La licence de l'enseignement du degré du maître est délivrée par le Ministère de la formation technique seulement à ces écoles supérieures, qui ont l'accréditation, et possèdent le corps enseignant correspondant et les possibilités techniques.

Le standard d'Etat d'instruction définit seulement les exigences générales aux programmes de maîtrise non les exigences envers le contenu de l'enseignement. Les écoles supérieures en Russie, intéressé à l'enseignement pour le degré du maître, sont libres au choix du contenu de la formation. Mais les recommandations des associations de professeur et méthodologiques doivent être prises en considération.

L'accès à la magistrature est ouvert aux possesseurs du baccalauréat. Les écoles supérieures elles-mêmes font les essais d'entrée (les examens, les entretiens etc.) pour les possesseurs du baccalauréat, les intéressés à l'entré à la magistrature dans le même domaine de la science (spécialité). Les mêmes possesseurs du baccalauréat, souhaitant entrer à la magistrature de l'autre domaine de la science (spécialité), doivent passer les essais supplémentaires reflétant les exigences envers le programme du baccalauréat pour la spécialité, la magistrature correspondante choisie.

Chaque programme de la magistrature comprend deux composants plus ou moins égaux : du cours théorique et les études indépendantes. L'enseignement dans la magistrature s'achève par l'attestation d'Etat finale insérant la soutenance de la thèse et la remise des examens de fin d'études d'Etat. La thèse est la partie du travail de recherches scientifiques indépendant, qui est conduit sous la direction du chef scientifique. La procédure de l'attestation d'Etat finale pour la réception du Diplôme, aussi comme le contenu de l'application au Diplôme sont analogues à la procédure et le contenu de la réception du baccalauréat.

Le niveau universitaire de la formation prévoit le plan d'études calculé pour des 36 semaines des études par année. En fonction du domaine de la science (spécialité), le rapport des cours obligatoires et facultatifs peut faire : les cours obligatoires 80 - 85 %, les cours facultatifs 15 - 20 %. La charge totale de l'étudiant ne doit pas excéder 54 heures par semaine, y compris le travail en classe et les études indépendantes. En moyenne le travail en classe fait 27 heures par semaine (pour la Magistrature - 14 heures par semaine). À l'enseignement par correspondance les étudiants doivent avoir la possibilité de recevoir 160 heures des études de classe par an. L'année universitaire commence le 1 septembre et finit à la mi-juin.

Les diplômes d'études supérieures (le Baccalauréat, le Diplôme du spécialiste, le Diplôme du maître) le font le droit au possesseur commencer l'activité professionnelle conformément à la spécialité indiquée dans le diplôme. Le diplôme du spécialiste et le Diplôme du maître donnent ses possesseurs le droit d'entrer à l'aspiranture.